Publié le 29 Avril 2014

Répartition géographique des FéesRépartition géographique des Fées
Répartition géographique des FéesRépartition géographique des Fées
Répartition géographique des Fées
Poèmes et chansons à découvrir sur le sie d'OkadalinaPoèmes et chansons à découvrir sur le sie d'Okadalina
Poèmes et chansons à découvrir sur le sie d'OkadalinaPoèmes et chansons à découvrir sur le sie d'Okadalina
Poèmes et chansons à découvrir sur le sie d'OkadalinaPoèmes et chansons à découvrir sur le sie d'Okadalina

Poèmes et chansons à découvrir sur le sie d'Okadalina

http://ferme-de-lancizolle.over-blog.com/article-le-village-des-fees-lutins-et-autres-trolls-75600560.html
http://ferme-de-lancizolle.over-blog.com/article-le-village-des-fees-lutins-et-autres-trolls-75600560.html

http://ferme-de-lancizolle.over-blog.com/article-le-village-des-fees-lutins-et-autres-trolls-75600560.html

 Christine Castelain Meunier, Le ménage, la fée, la sorcière et l'homme nouveau, Stock, coll. « Essais - Documents », 2013. Le second chapitre, « La sorcière et la fée du logis. Moins sœurs ennemies qu’avant ? », s’articule essentiellement autour d’un objet : le balai. Après une étymologie et une définition poussée de l’outil emblématique du ménage, l’auteure expose ses deux égéries qui sont la fée du logis et la sorcière. De manière ludique, Christine Castelain Meunier met en opposition ces deux figures. D’une part, peu féministe et soucieuse de son apparence, « la fée du logis » représente la femme traditionnelle adepte du ménage, qui anime seule l’ « âme du foyer » et s’occupe des enfants. En somme, la femme d’intérieur parfaite qui fait régner à la baguette l’ordre domestique. De l’autre, marginale et indépendante, « la sorcière » saute sur son balai pour fuir le quotidien et le désordre qu’elle sème. Elle représente la femme active et moderne, célibataire ou libérée de la vie familiale, qui jongle entre vie privée et vie professionnelle. Peut-être plus fainéante en matière de ménage, la sorcière est résolument plus soucieuse de l’environnement que sa consœur. Dès lors, quand l’une symbolise la tradition, l’autre résiste à la « hiérarchie de valeur convenue ». L’auteure use de ces personnages pour mettre en lumière la diversité des réactions et le déplacement des lignes, des normes et des aspirations des femmes.

Christine Castelain Meunier, Le ménage, la fée, la sorcière et l'homme nouveau, Stock, coll. « Essais - Documents », 2013. Le second chapitre, « La sorcière et la fée du logis. Moins sœurs ennemies qu’avant ? », s’articule essentiellement autour d’un objet : le balai. Après une étymologie et une définition poussée de l’outil emblématique du ménage, l’auteure expose ses deux égéries qui sont la fée du logis et la sorcière. De manière ludique, Christine Castelain Meunier met en opposition ces deux figures. D’une part, peu féministe et soucieuse de son apparence, « la fée du logis » représente la femme traditionnelle adepte du ménage, qui anime seule l’ « âme du foyer » et s’occupe des enfants. En somme, la femme d’intérieur parfaite qui fait régner à la baguette l’ordre domestique. De l’autre, marginale et indépendante, « la sorcière » saute sur son balai pour fuir le quotidien et le désordre qu’elle sème. Elle représente la femme active et moderne, célibataire ou libérée de la vie familiale, qui jongle entre vie privée et vie professionnelle. Peut-être plus fainéante en matière de ménage, la sorcière est résolument plus soucieuse de l’environnement que sa consœur. Dès lors, quand l’une symbolise la tradition, l’autre résiste à la « hiérarchie de valeur convenue ». L’auteure use de ces personnages pour mettre en lumière la diversité des réactions et le déplacement des lignes, des normes et des aspirations des femmes.

Voir les commentaires

Rédigé par La boutique de cannelle

Publié dans #Atelier d'écriture Fée

Repost 0

Publié le 29 Avril 2014

Dossier:Fées et sorcières: poèmes, potions - celtes et gaulois
Dossier:Fées et sorcières: poèmes, potions - celtes et gauloisDossier:Fées et sorcières: poèmes, potions - celtes et gaulois
potions à lire dans le fichier Potions magiques.pdf
potions à lire dans le fichier Potions magiques.pdf
potions à lire dans le fichier Potions magiques.pdf
potions à lire dans le fichier Potions magiques.pdf

potions à lire dans le fichier Potions magiques.pdf

Albums sur le thème des sorcières. Fabriquer un grimoire de sorcière

Albums sur le thème des sorcières. Poésies sur le thème des sorcières

Albums sur le thème des sorcières. Chansons sur les sorcières

Albums sur le thème des sorcières. Albums sur le thème des sorcières

Ecrire des recettes de sorcières

Fabriquer un grimoire de sorcière

Autres documents sur le net:

Ecrire des recettes de sorcières un jeu de l'oie sur les ingredients des recettes de sorcière par Titicole

Ecrire des recettes de sorcières le projet sorcellerie (écrire des recettes et les presenter sous forme de grimoire) de lutin bazar

Ecrire des recettes de sorcières recettes en ligne:pour transformer les gens en nuage, devenir intelligent, potion d'amour...sur AC Martinique

Ecrire des recettes de sorcières recettes en ligne par l'école de Marlieux (01): potion pour rendre heureux, transformer les gens en dinosaure...

Ecrire des recettes de sorcières recettes en ligne: pour fabriquer un lingot d'or, faire parler une chauve-souris, faire voler un éléphant...par l'ecole de Mesnil-jumieges

Ecrire des recettes de sorcières formules magiques par l'école de Marlieux

http://www.jardinalysse.com/ecrire-des-recettes-de-sorcieres-a18585843

Ils étaient en quête des pouvoirs surnaturels que donne l'éveil. Dans leurs universités, les initiations par le feu du ciel étaient chose courante. A chaque pleine lune, de nombreuses cérémonies rassemblaient une foule énorme d'initiés et de badauds. Pour parvenir à l'extase et aux visions, tous les moyens étaient bons. Les drogues et potions magiques étaient monnaie courante : la plus célèbre est sans doute l'hydromel, que le Bretons nomment chouchen.

eden-saga

Les anciens Celtes usaient de drogues psychédéliques qui nous tueraient net tant leur puissance était grande. Ils recherchaient la violence et l'intensité des effets sur leur esprit, quitte à prendre tous les risques.

Les anciens Celtes usaient de drogues psychédéliques qui nous tueraient net tant leur puissance était grande. Ils recherchaient la violence et l'intensité des effets sur leur esprit, quitte à prendre tous les risques.

De nombreux cataclysmes cosmiques ont émaillé la longue saga de l'espèce humaine. D'ailleurs quels risques prenaient-ils, à part celui de mourir empoisonné ou de devenir complètement fou ?? Comme chacun sait, les Gaulois n'avaient peur que d'une seule chose : que le ciel leur tombe sur la tête. Cette crainte était loin d'être stupide; la chose étant déjà arrivée à plusieurs reprises - chute de météorites ou autres cataclysmes dont les druides avaient soigneusement conservé la mémoire. Ainsi donc les Gaulois ne craignaient pas la mort. Ni la souffrance.

Ce qui ne les tuait pas les rendait plus forts. Les Gaulois n'avaient peur de rien. Quel trésor vivant rapportaient-ils, à peine dégrisés, vers la lointaine péninsule armoricaine ? Disposés serrés sur lit de tourbe, leurs chars croulaient sous des couches

Les champignons de l'espèce Amanita Muscaria. L'amanite tue-mouche, vous savez bien, le champignon des Schtroumpfs, au joli chapeau rouge à points blancs. L'inverse de celui de Tintin sur son île mystérieuse. Il a l'air tout mignon, tout rigolo avec son joli chapeau, il est mortel. Les champignons de l'espèce Amanita Muscaria. L'amanite tue-mouche, vous savez bien, le champignon des Schtroumpfs, au joli chapeau rouge à points blancs. L'inverse de celui de Tintin sur son île mystérieuse. Il a l'air tout mignon, tout rigolo avec son joli chapeau, il est mortel. Les champignons de l'espèce Amanita Muscaria. L'amanite tue-mouche, vous savez bien, le champignon des Schtroumpfs, au joli chapeau rouge à points blancs. L'inverse de celui de Tintin sur son île mystérieuse. Il a l'air tout mignon, tout rigolo avec son joli chapeau, il est mortel.

Les champignons de l'espèce Amanita Muscaria. L'amanite tue-mouche, vous savez bien, le champignon des Schtroumpfs, au joli chapeau rouge à points blancs. L'inverse de celui de Tintin sur son île mystérieuse. Il a l'air tout mignon, tout rigolo avec son joli chapeau, il est mortel.

le chouchen était une boisson psychédélique et hallucinogène élaborée selon une recette fort originale. A la pleine lune, une jarre pleine d'alcool de pomme ou de blé était installée sous une ruche sauvage, toute bourdonnante d'abeilles. Coupant la racine de la ruche, le druide la faisait choir dans l'alcool et la jarre était aussitôt bouchée hermétiquement à la cire. Pendant une lune entière, la ruche marinait dans l'alcool fort. La ruche avec son miel, ses abeilles et leur venin.
le chouchen était une boisson psychédélique et hallucinogène élaborée selon une recette fort originale. A la pleine lune, une jarre pleine d'alcool de pomme ou de blé était installée sous une ruche sauvage, toute bourdonnante d'abeilles. Coupant la racine de la ruche, le druide la faisait choir dans l'alcool et la jarre était aussitôt bouchée hermétiquement à la cire. Pendant une lune entière, la ruche marinait dans l'alcool fort. La ruche avec son miel, ses abeilles et leur venin.

le chouchen était une boisson psychédélique et hallucinogène élaborée selon une recette fort originale. A la pleine lune, une jarre pleine d'alcool de pomme ou de blé était installée sous une ruche sauvage, toute bourdonnante d'abeilles. Coupant la racine de la ruche, le druide la faisait choir dans l'alcool et la jarre était aussitôt bouchée hermétiquement à la cire. Pendant une lune entière, la ruche marinait dans l'alcool fort. La ruche avec son miel, ses abeilles et leur venin.

On imagine qu'en sirotant cette marinade, nos ancêtres les Gaulois s'envoyaient en l'air au sens propre comme au figuré. L'usage de cette potion magique était très encadré, ritualisé, et l'ivresse était toujours consacrée à une quête intérieure. Un véhicule spirituel, pris en charge par des druides, des moines ou des chamanes, et visant à l'éveil. Ou tout au moins, à la quête de vision, comme cela se pratique encore avec l'ayahuasca. Je me suis laissé dire que dans les Goas, nos jeunes retrouvent avec délices cette pratique de transe sacrée. Certains musiciens ont en effet le don chamanique de maître de transe. Depuis le soufi Mevlana, les derviches tourneurs pratiquent cette transe musicale, avec ou sans danse. C'est l'aboutissement ultime des techniques spirituelles, bien supérieur à la méditation silencieuse et immobile.

Les Celtes tissaient les plus belles étoffes et ciselaient les plus beaux bijoux. Leur réputation de raffinement et de culture n'était plus à faire chez les peuples voisins. Tandis que les élégantes de toute l'Europe se ruinaient pour les fanfreluches made in Gaule, leurs maris s'y pressaient pour étudier dans les universités druidiques. Les druides y diffusaient un enseignement oral en plein air, au pied des mégalithes. Car tous les Celtes n'étaient pas des fashion victims. Leur but ultime était d'un autre ordre, non matériel.

Ils étaient en quête des pouvoirs surnaturels que donne l'éveil. Dans leurs universités, les initiations par le feu du ciel étaient chose courante. A chaque pleine lune, de nombreuses cérémonies rassemblaient une foule énorme d'initiés et de badauds. Pour parvenir à l'extase et aux visions, tous les moyens étaient bons. Les drogues et potions magiques étaient monnaie courante : la plus célèbre est sans doute l'hydromel, que le Bretons nomment chouchen.

Voir les commentaires

Rédigé par La boutique de cannelle

Publié dans #Atelier d'écriture Fée

Repost 0

Publié le 29 Avril 2014

La fée Carabosse, la sorcière Rossak, d'Endor, La Belle au Bois Dormant, Blanche Neige
La fée Carabosse, la sorcière Rossak, d'Endor, La Belle au Bois Dormant, Blanche Neige
La fée Carabosse, la sorcière Rossak, d'Endor, La Belle au Bois Dormant, Blanche Neige
La Fée Carabosse, La fée Carabosse, ou simplement Carabosse, est une fée malfaisante, vieille, laide, méchante, et surtout bossue. De sa baguette jaillissent les mauvais dons1. La fée Carabosse, ou simplement Carabosse, est une fée malfaisante, vieille, laide, méchante, et surtout bossue. De sa baguette jaillissent les mauvais dons.  Dessin préparatoire réalisé par Léon Bakst en 1921 pour un costume du ballet La belle au bois dormant
La Fée Carabosse, La fée Carabosse, ou simplement Carabosse, est une fée malfaisante, vieille, laide, méchante, et surtout bossue. De sa baguette jaillissent les mauvais dons1. La fée Carabosse, ou simplement Carabosse, est une fée malfaisante, vieille, laide, méchante, et surtout bossue. De sa baguette jaillissent les mauvais dons.  Dessin préparatoire réalisé par Léon Bakst en 1921 pour un costume du ballet La belle au bois dormant
La Fée Carabosse, La fée Carabosse, ou simplement Carabosse, est une fée malfaisante, vieille, laide, méchante, et surtout bossue. De sa baguette jaillissent les mauvais dons1. La fée Carabosse, ou simplement Carabosse, est une fée malfaisante, vieille, laide, méchante, et surtout bossue. De sa baguette jaillissent les mauvais dons.  Dessin préparatoire réalisé par Léon Bakst en 1921 pour un costume du ballet La belle au bois dormant

La Fée Carabosse, La fée Carabosse, ou simplement Carabosse, est une fée malfaisante, vieille, laide, méchante, et surtout bossue. De sa baguette jaillissent les mauvais dons1. La fée Carabosse, ou simplement Carabosse, est une fée malfaisante, vieille, laide, méchante, et surtout bossue. De sa baguette jaillissent les mauvais dons. Dessin préparatoire réalisé par Léon Bakst en 1921 pour un costume du ballet La belle au bois dormant

Voir les commentaires

Rédigé par La boutique de cannelle

Publié dans #Atelier d'écriture Fée

Repost 0

Publié le 29 Avril 2014

Dossier:Fées et sorcières (Salem)

Sorcières de SALEM

SALEM

Salem Village constituait en lui-même un microcosme² d'angoisse puritaine. La moitié du village était constituée de paysans qui approuvaient le révérend Samuel Parris dans ses efforts pour se séparer de la ville de Salem Town et instituer une cité à part entière ; l'autre moitié du village voulait rester dans le périmètre de Salem Town et de ses flux commerciaux et refusait de contribuer à l'entretien de Parris et de sa famille. Par ailleurs, de nombreux rescapés d'attaques amérindiennes dans le Maine et le New Hampshire étaient abrités chez des parents à Salem, apportant avec eux d'horribles récits.


Une autre thèse, affirme que ces personnes étaient atteintes de la maladie de ²Huntington2,3,4.

²Le microcosme, c'est "l'homme en tant que résumé, synthèse et splendeur du monde avec lequel on peut établir des correspondances terme à terme (pieds = Signe des Poissons, veines = fleuves, par exemple), à l'intérieur de cette analogie générale" entre homme et monde1.
Dans un sens plus moderne, "microcosme" désigne un abrégé, une image réduite du monde ou de la société, ou un petit groupe ("le microcosme politique", par exemple).

²La maladie de Huntington (parfois appelée chorée de Huntington) est une maladie héréditaire et orpheline, qui se traduit par une dégénérescence neurologique provoquant d’importants troubles moteurs et cognitifs, et, dans les formes les plus graves, la perte de l’autonomie et la mort:
*symptômes moteurs (mouvements irrépressibles de type « chorée », troubles de l’équilibre, difficultés de l’appareil phonatoire avec notamment troubles de l’élocution et de la déglutition) ;
*symptômes cognitifs (troubles de la mémoire, difficultés à organiser les tâches multiples, à manipuler les connaissances acquises, ralentissement du traitement de l'information, dégradation des facultés cognitives aboutissant à un syndrome de démence de type sous-corticale) ;
* symptômes psychiatriques (très grande variété de troubles possibles : anxiété, dépression, désinhibition, agressivité, agitation…).

Dossier:Fées et sorcières (Salem)

Tout sur l'histoire des Sorcières de Salem

Causes de l'hystérie

Plusieurs théories tentent d'expliquer pourquoi la communauté de Salem Village a explosé dans ce délire de sorcières et de perturbations démoniaques.

La plus répandue consiste à affirmer que les puritains, qui gouvernèrent la colonie de la baie du Massachusetts pratiquement sans contrôle royal de 1630 à la promulgation de la Charte en 1692, traversèrent une période d'hallucinations massives et hystériques provoquées par la religion. La plupart des historiens modernes trouvent cette explication simpliste.
D'autres théories s'appuient sur des analyses fondées sur des faits de maltraitance d'enfants, ou de divinations tournant mal, d'ergotisme (le mal des ardents du Moyen Âge, provoqué par l'ergot de seigle, qui contient une substance voisine du LSD), de complot de la famille Putnam pour détruire la famille rivale Porter, ou encore s'élaborent sur le thème de l'écrasement social des femmes.

La communauté puritaine vivait dans l'angoisse. Après avoir perdu sa charte lors de la seconde révolution anglaise, elle ignorait toujours, au printemps 1692, de quoi son avenir serait fait. En butte aux attaques incessantes des Amérindiens, elle ne pouvait compter sur le soutien anglais. Sa milice se recrutait uniquement en son sein et sa population avait été décimée au cours du soulèvement général des Amérindiens de 1675-1676, la Guerre du Roi Philip : en Nouvelle-Angleterre, un colon sur dix avait trouvé la mort dans les attaques amérindiennes. Quoique ces évènements fussent terminés, les raids et les coups de mains indiens se produisaient épisodiquement. La Nouvelle-Angleterre se transformait en une colonie marchande. Puritains et non-puritains s'enrichissaient, ce que les puritains considéraient comme un péché autant que comme une nécessité. Au fur et à mesure que la classe des marchands s'élevait dans l'échelle sociale, le clergé déclinait.

Parmi les théories modernes, celle de Mary Beth Norton dans In The Devil's Snare (Dans le piège du Diable) est peut-être l'une des plus convaincantes. Mary Norton considère que toutes les explications évoquées ci-dessus ont probablement joué un rôle important mais qu'il s'y ajoute la circonstance que Salem et le reste de la Nouvelle-Angleterre étaient harcelés par les attaques amérindiennes, ce qui a créé une atmosphère de peur qui contribua beaucoup au développement de l'hystérie. Mary Norton insiste sur le fait que la plupart des victimes d'accusations possédaient de forts liens personnels ou sociaux avec les attaques amérindiennes dans les quinze années qui précédèrent les événements. Les accusateurs faisaient fréquemment référence à un homme noir (a black man), soutenaient l'existence de sabbats entre les sorcières prétendues et les Amérindiens, et décrivaient des tortures provenant directement des récits de captivité entre les mains des Amérindiens. De plus, le clergé puritain assimilait souvent les Amérindiens aux démons, les associait aux sorciers et, au cours d'interminables sermons enflammés, fustigeait Satan et ses cohortes assiégeant les puritains, la sainte armée de Dieu. Le combat des Amérindiens devenait l'assaut des forces du mal essayant d'abattre la société puritaine, et il fallait s'attendre à des attaques du dedans aussi bien que du dehors. Vers 1691, les puritains étaient mûrs pour l'hystérie magique.

Salem Village constituait en lui-même un microcosme d'angoisse puritaine. La moitié du village était constituée de paysans qui approuvaient le révérend Samuel Parris dans ses efforts pour se séparer de la ville de Salem Town et instituer une cité à part entière ; l'autre moitié du village voulait rester dans le périmètre de Salem Town et de ses flux commerciaux et refusait de contribuer à l'entretien de Parris et de sa famille. Par ailleurs, de nombreux rescapés d'attaques amérindiennes dans le Maine et le New Hampshire étaient abrités chez des parents à Salem, apportant avec eux d'horribles récits.


Une autre thèse, affirme que ces personnes étaient atteintes de la maladie de Huntington2,3,4.

Dossier:Fées et sorcières (Salem)

**

Causes de l'hystérie

Plusieurs théories tentent d'expliquer pourquoi la communauté de Salem Village a explosé dans ce délire de sorcières et de perturbations démoniaques.

La plus répandue consiste à affirmer que les puritains, qui gouvernèrent la colonie de la baie du Massachusetts pratiquement sans contrôle royal de 1630 à la promulgation de la Charte en 1692, traversèrent une période d'hallucinations massives et hystériques provoquées par la religion. La plupart des historiens modernes trouvent cette explication simpliste.
D'autres théories s'appuient sur des analyses fondées sur des faits de maltraitance d'enfants, ou de divinations tournant mal, d'ergotisme (le mal des ardents du Moyen Âge, provoqué par l'ergot de seigle, qui contient une substance voisine du LSD), de complot de la famille Putnam pour détruire la famille rivale Porter, ou encore s'élaborent sur le thème de l'écrasement social des femmes.

La communauté puritaine vivait dans l'angoisse. Après avoir perdu sa charte lors de la seconde révolution anglaise, elle ignorait toujours, au printemps 1692, de quoi son avenir serait fait. En butte aux attaques incessantes des Amérindiens, elle ne pouvait compter sur le soutien anglais. Sa milice se recrutait uniquement en son sein et sa population avait été décimée au cours du soulèvement général des Amérindiens de 1675-1676, la Guerre du Roi Philip : en Nouvelle-Angleterre, un colon sur dix avait trouvé la mort dans les attaques amérindiennes. Quoique ces évènements fussent terminés, les raids et les coups de mains indiens se produisaient épisodiquement. La Nouvelle-Angleterre se transformait en une colonie marchande. Puritains et non-puritains s'enrichissaient, ce que les puritains considéraient comme un péché autant que comme une nécessité. Au fur et à mesure que la classe des marchands s'élevait dans l'échelle sociale, le clergé déclinait.

Parmi les théories modernes, celle de Mary Beth Norton dans In The Devil's Snare (Dans le piège du Diable) est peut-être l'une des plus convaincantes. Mary Norton considère que toutes les explications évoquées ci-dessus ont probablement joué un rôle important mais qu'il s'y ajoute la circonstance que Salem et le reste de la Nouvelle-Angleterre étaient harcelés par les attaques amérindiennes, ce qui a créé une atmosphère de peur qui contribua beaucoup au développement de l'hystérie. Mary Norton insiste sur le fait que la plupart des victimes d'accusations possédaient de forts liens personnels ou sociaux avec les attaques amérindiennes dans les quinze années qui précédèrent les événements. Les accusateurs faisaient fréquemment référence à un homme noir (a black man), soutenaient l'existence de sabbats entre les sorcières prétendues et les Amérindiens, et décrivaient des tortures provenant directement des récits de captivité entre les mains des Amérindiens. De plus, le clergé puritain assimilait souvent les Amérindiens aux démons, les associait aux sorciers et, au cours d'interminables sermons enflammés, fustigeait Satan et ses cohortes assiégeant les puritains, la sainte armée de Dieu. Le combat des Amérindiens devenait l'assaut des forces du mal essayant d'abattre la société puritaine, et il fallait s'attendre à des attaques du dedans aussi bien que du dehors. Vers 1691, les puritains étaient mûrs pour l'hystérie magique.

Salem Village constituait en lui-même un microcosme d'angoisse puritaine. La moitié du village était constituée de paysans qui approuvaient le révérend Samuel Parris dans ses efforts pour se séparer de la ville de Salem Town et instituer une cité à part entière ; l'autre moitié du village voulait rester dans le périmètre de Salem Town et de ses flux commerciaux et refusait de contribuer à l'entretien de Parris et de sa famille. Par ailleurs, de nombreux rescapés d'attaques amérindiennes dans le Maine et le New Hampshire étaient abrités chez des parents à Salem, apportant avec eux d'horribles récits.


Une autre thèse, affirme que ces personnes étaient atteintes de la maladie de Huntington2,3,4.

Voir les commentaires

Rédigé par La boutique de cannelle

Publié dans #Atelier d'écriture Fée

Repost 0

Publié le 29 Avril 2014

documentation sur les fées et les contes
Vous trouverz dans ce site toutes les informations sur l'histoire des contes de fée      http://expositions.bnf.fr/contes/indexim.htm

Vous trouverz dans ce site toutes les informations sur l'histoire des contes de fée http://expositions.bnf.fr/contes/indexim.htm

yuyo.free, ce que vous pouvez trouver sur l'origine des Fées
yuyo.free, ce que vous pouvez trouver sur l'origine des Fées

yuyo.free, ce que vous pouvez trouver sur l'origine des Fées

Morphologie du conte merveilleux, Fées historique. Mythe et légende... La fée des dents, le film. Une sorcière chez les fées, le livre.
Morphologie du conte merveilleux, Fées historique. Mythe et légende... La fée des dents, le film. Une sorcière chez les fées, le livre.
Morphologie du conte merveilleux, Fées historique. Mythe et légende... La fée des dents, le film. Une sorcière chez les fées, le livre.
Morphologie du conte merveilleux, Fées historique. Mythe et légende... La fée des dents, le film. Une sorcière chez les fées, le livre.
Morphologie du conte merveilleux, Fées historique. Mythe et légende... La fée des dents, le film. Une sorcière chez les fées, le livre.
Morphologie du conte merveilleux, Fées historique. Mythe et légende... La fée des dents, le film. Une sorcière chez les fées, le livre.

Morphologie du conte merveilleux, Fées historique. Mythe et légende... La fée des dents, le film. Une sorcière chez les fées, le livre.

La Belle au Bois Dormant

La Belle au Bois Dormant

Voir les commentaires

Rédigé par La boutique de cannelle

Publié dans #Atelier d'écriture Fée

Repost 0

Publié le 29 Avril 2014

Dossier sur la manipulation mentale: les lectures
Dossier sur la manipulation mentale: les lectures
Dossier sur la manipulation mentale: les lectures

Parents manipulateurs

Publié le 29 septembre 2013 par Paul Theytaz

Christel Petitcollin est formatrice en communication et développement personnel, conférencière et écrivain. Spécialiste de la manipulation mentale, elle aborde aujourd’hui le thème inédit de la maltraitance des enfants par leurs parents manipulateurs en publiant son dernier essai Enfants de manipulateurs, comment les protéger ?

Quand on est manipulateur, on l’est avec tout le monde : sa famille, son conjoint, ses voisins, ses collègues, etc. Alors, par quel miracle ne le serait-on pas avec ses enfants ?

Le parent usurpateur ne développera jamais les compétences indispensables pour que l’enfant se construise : amour inconditionnel, protection, cadre sécurisant, écoute. Tout au plus sera-t-il ponctuellement dans la séduction et la corruption, mais le reste du temps, il sera égal à lui-même : critique, dévalorisant, destructeur et maltraitant.

Quels risques ? Quelles séquelles pour ces enfants manipulés ? Le but de l’auteur est d’offrir une mine de renseignements et d’outils pour tous les adultes qui interviennent dans la vie de ces enfants.

Voir les commentaires

Rédigé par La boutique de cannelle

Publié dans #Manipulation mentale, #Psychologie, #Auteurs Artiste

Repost 0

Publié le 29 Avril 2014

Dossier sur la manipulation mentale 1/4: Quels leviers utilisent-ils?

Voir les commentaires

Rédigé par La boutique de cannelle

Publié dans #Manipulation mentale, #Psychologie

Repost 0

Publié le 28 Avril 2014

"C’est l’objectif recherché de la manipulation qui détermine la dangerosité de la manipulation."

  1. La manipulation positive

    Elle part d’une bonne intention. Elle peut être utile et agréable. On est dans une position gagnant-gagnant.

    Exemple : le thérapeute qui utilise des techniques de manipulation psychiques pour aider le patient à guérir de ses blessures psychologiques.

     

  2. La manipulation égocentrique

    Souvent inconscient, le manipulateur fait tourner le monde autour de ses propres intérêts, sans se soucier des conséquences pour les autres. Il aime le pouvoir pour avoir le contrôle. Il se prend pour le nombril du monde. Il est rusé, fourbe, débrouillard et beau parleur.

    Il n’est ni méchant, ni mauvais, c’est avant tout un opportuniste.

    Peut-être connaissez-vous quelqu’un dans votre entourage, correspondant à ce profil?
     

  3. La manipulation malveillante

    Un manipulateur peut avoir une intention malveillante

    L’intention est ici malveillante et perverse, à caractère paranoïaque, et vise un objectif destructeur et nuisible pour les victimes.

    Ce type de manipulateur est sournois et conscient de la machination qu’il met en place. Il aime diminuer les autres. Il prêche le mensonge pour désinformer et calomnier. Il pousse les autres à agir pour lui. Il divise pour mieux régner.

    D’attitude lâche, il est méfiant. Il pratique le harcèlement moral, sait tout et connaît tout. Il terrorise les gens et a des comportements tyranniques.

    Il semble inattaquable, se prétend juste et honnête, en agissant pour les bonnes causes. Il se fond souvent dans la masse, et ne se fait pas remarquer. Le manipulateur possède une redoutable aptitude à dissimuler.

    Ce type de manipulation est la plus dangereuse.

    Si vous êtes face à un individu de la sorte, un seul mot : fuyez !

La grille SALMEC pour repérer un manipulateur

Voici une grille de lecture simple pour repérer un manipulateur :

  1. S pour SUJETS

    Le manipulateur saute d’un sujet à l’autre pour éviter le sujet principal

  2. A pour ATTRIBUER

    Le manipulateur colle une étiquette à l’autre : « Toi qui es…, moi qui suis… », « Tu dis ça parce que tu es… »

  3. L pour LIRE dans les pensées

    Le manipulateur prétend savoir ce que l’autre pense : « Je sais bien ce que tu es train de penser… »

  4. M pour MENACER

    Le manipulateur menace l’autre : « Si tu fais ça, je vais… », « T’as intérêt à ce que ça marche, sinon… »

  5. E pour EXCITATION

    Le manipulateur montre plus d’enthousiasme et d’excitation que d’efficacité. Et il trouve finalement une bonne raison de ne pas accepter l’offre de l’autre : « Ah oui, et aussi on pourrait faire ça, et ça, et… », « Oui mais » à répétition.

  6. C pour COINCER à 100%

    Le manipulateur coince l’autre en lui demandant s’il est sûr à 100% de la solution. Ou il lui dit que sa solution ne peut fonctionner à tous les coups.

Pour repèrer un manipulateur: Les 3 types de manipulation 2/3

Les dégâts d’une manipulation mal intentionnée

Quand vous vous faites manipuler, et que le manipulateur poursuit des intérêts personnels, les conséquences peuvent être multiples pour vous :

La manipulation peut avoir des impacts négatifs sur l’estime de soi

  • Manque croissant de confiance en soi

  • Conflits persistants avec le manipulateur

  • Sentiment d’infériorité en présence du manipulateur

  • Sentiment de culpabilité

  • Sentiment d’être incompétent

  • Pertes de repères

  • Tendance à la rumination mentale des échanges avec le manipulateur

  • Coincé par une double contrainte : si je fais A, ça ne va pas. Si je ne fais pas A, ça ne va toujours pas. Je suis coincé.

  • Besoins dénigrés

  • Problèmes de sommeil avec insomnie et rumination

  • Stress et anxiété continus au contact du manipulateur

La liste n’est pas exhaustive et les dégâts que peut faire le manipulateur sur son entourage peuvent s’avérer dramatiques.

Il est alors important de disposer d’une grille de lecture pour repérer les comportements du manipulateur.

Voir les commentaires

Rédigé par La boutique de cannelle

Publié dans #Manipulation mentale, #Psychologie, #Atelier d'écriture Fée

Repost 0

Publié le 28 Avril 2014

 

Comprendre les ficelles de la manipulation.

Les manipulateurs qui nous intéressent ici, ce sont ces personnes qui fonctionnent ainsi d'une manière pathologique ; 80% de celles-ci ne s'en rendent même pas compte et ne le verront probablement jamais, les 20% restantes en tirent un plaisir malsain ! Ce fonctionnement est issu de l'enfance, de la petite enfance même.
Les 30 critères pour identifier une personne manipulatrice
Afin de surtout s'en prémunir !

Quelques remarques avant d'exposer les critères de Isabelle Nazare-Aga tirés de son excellent livre : "Les manipulateurs sont parmi nous."

Pour pouvoir parler de manipulateur, il faut au moins dix caractéristiques. à 15, la personne est identifiée en tant que telle. Au delà, le doute n'est plus permis. Prémunir son "espace vital" devient un exercice si la personne ne peut être évitée, sinon la fuite s'impose d'elle-même.

1. Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l'amitié, de l'amour, de la conscience professionnelle. Le manipulateur use ainsi du groupe comme moyen de pression (cercle famillial, amical, couple, entreprise) pour obtenir ce qu'il souhaite et faire tomber les réticences du libre-arbitre des autres auxquels il peut faire face.

Vous entendrez ainsi plus que souvent "si tu ne fais pas ça, je ne vois vraiment pas comment tu peux dire que tu m'aimes", "si tu étais un vrai ami, tu aurais fais...." "si vous ne le faites pas, le projet (le département, l'entreprise) aura à souffrir de votre indécision" etc.

2. Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes. Le manipulateur peut ainsi être une personne entretenue financièrement, dans sa vie quotidienne, dans son travail etc. En gros, il "réussit à faire faire aux autres !". Le manipulateur "s'approprie" des autres des ressources dont il ne dispose pas lui-même : énergie (temps), argent, travail, résultats, estime, admiration, etc. Le manipulateur aura du mal avec la vérité : il mentira comme un arracheur de dents ! Il faut savoir que la manipulation cache un trouble de la personnalité, le manipulateur n'existe pas par lui-même, il a besoin des autres pour exister dans leurs regards !

Par rapport à ce point vous entendrez souvent "si j'avais été moi à ta place je l'aurais fais pour toi !" "

3. Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions. La base du comportement du manipulateur est bien « la question de la frustration », trouble central de sa personnalité. Les personnes manipulatrices, face aux autres durant leurs rapports sociaux, ont du mal avec "le besoin". Elles se sentent "piégées" en affirmant clairement leurs besoins auprès des autres. En fait ce mécanisme est une projection de leurs propres actes sur autrui, ayant comme source leurs propres démons intérieurs. Ils craignent et s'imaginent que les autres leurs fassent ce qu'eux-mêmes font dans leur vie sociale : contrôler par le besoin, les sentiments ou les opinions. Comme je le disais précédemment dans un autre article, un manipulateur criera souvent à la manipulation !

Par rapport à ce point, vous entendrez ainsi souvent "je n'ai pas à te le demander, tu le fais ou pas !" "je ne t'avais rien demandé ! c'est toi qui l'a voulu !" "je ne vais pas te le dire car tu me le remettras sur le nez !" "pourquoi te le dire tu ne me comprendrais pas car tu ne connais pas".

4. Il répond très souvent de façon floue. C'est peut être le critère le plus facile à identifier, le manipulateur veut tout savoir sur tout mais il ne dit rien sur lui-même. Si le sujet constitue pour lui "une faiblesse", il répondra d'une manière évasive. Le manipulateur ne parlera que très peu de ses échecs, il les refoulera même en mentant à tour de bras. Il ne souhaite surtout pas que son image sociale soit écornée ou assez vacillante pour ne point réussir à obtenir des autres. C'est en ce point que le manipulateur n'obtient pas naturellement : il veut dominer selon un faux personnage ou un masque social. Il veut offrir un garantie de respectabilité, de perfection ou de pudeur.

5. Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations. Les manipulateurs se prennent pour des personnes intelligentes, capables de faire perdurer tous leurs mensonges. Mais ce pouvoir est juste un leurre malsain et parfois pervers. Ils constituent des "caméléons" car d'une part, ils n'existent pas autrement que grâce au regard des autres et d'autre part car ils méprisent les autres et les toisent de haut. La manipulation est un complexe de supériorité issu des meurtrissures de l'ego durant la construction de la personnalité.

6. Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.

7. Il fait croire aux autres qu'ils doivent être parfaits, qu'ils ne doivent jamais changer d'avis, qu'ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions. Le manipulateur est un associal selon la classification DSM IV, il constitue une personnalité qui agit et point ! il refuse tout fonctionnement autre et refoule complètement l’instabilité de sa personnalité « mouvante » selon le masque qu'il arbore.

Dans des moments de détresse ou d’angoisse, le manipulateur criera souvent « je ne suis rien ! » « j’ai l’impression de ne pas exister » seuls moments de lucidité sur sa névrose.

8. Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l'air, dévalorise et juge. Le manipulateur aura une réaction de rejet profond face aux personnalités dominantes surtout les personnes qui obtiennent naturellement le respect et l’estime des autres, résultat que les manipulateurs tentent de « forcer » d’une manière malsaine.

Le manipulateur dira souvent « cette personne n’est rien sans moi ! », « je lui ai tout appris ! sinon il était archi-nul ! ».

9. Il fait faire ses messages par autrui. Face à une personnalité dominante ou qui l'a clairement identifiée, un manipulateur utilisera l'entourage commun pour arriver à ses fins. De préférence des personnalités faibles d’esprit qu’il contrôle parfaitement. Il pense avoir plus de chance pour faire vaciller le libre-arbitre d’une personne si cela venait de son entourage.

10. Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner. Le manipulateur compartimente souvent ses relations sociales pour arriver à assumer plus facilement son masque social. Il interdit ainsi aux gens de son entourage de se faire un jugement sur ce qu’il n’est ou n’est pas. Le manipulateur dispose ainsi d’un meilleur contrôle de ses besoins. Il faut dire que le manipulateur veut être le "moyeu" de son environnement social, tous les rapports passent impérativement par lui !

Dans un couple par exemple, ses amis ne deviendront jamais les amis de son conjoint ou du couple, ce sont "ses amis" qu'elle que soit l'évolution de ces relations.

Un autre détail par rapport à ce point pour identifier un manipulateur, c'est son mode de fonctionnement récurrent lorsqu'il ne contrôle pas une situation : l'esclandre et la fuite ! (réaction lors d'une rupture, dans un ancien travail, situation difficile avec les parents ou proches, etc.)

11. Il sait se placer en victime pour qu'on le plaigne. Le moyen d’ouverture aux autres dont se sert parfaitement le manipulateur est l’empathie qu’il tente de susciter chez autrui. Il fait souvent passer des personnages de son entourage pour des bourreaux dont il serait la victime. Posez-vous des questions si malgré toutes les plaintes dont se récrie une personne, celle-ci continue quand même à pratiquer des rapports plus que cordiaux avec la personne incriminée.

12. Il ignore les demandes même s'il dit s'en occuper.

13. Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins. L’une des méthodes qu’utilise un manipulateur pour faire vaciller un libre-arbitre c’est le recours aux croyances profondes de son interlocuteur : religion, vécu, expériences, confidences, etc.

14. Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert.

15. Il change carrément de sujet au cours d'une conversation.

16. Il évite ou s'échappe de l'entretien, de la réunion. Face au mur, le manipulateur fuira ses responsabilités jusqu'au bout. C'est un mode de fonctionnement récurrent lorsqu'il ne contrôle pas la situation, surtout quand il a en face de lui plusieurs personnes dont le libre-arbitre sera fonciérement plus dur à faire vaciller. Le groupe aux yeux du manipulateur n'a le droit d'exister que s'il lui permet de briller, il ne peut en être autrement. Il est facile d'identifier les personnes potentiellement manipulatrices dans un groupe de personnes nouvellement créé, ce sont souvent celles qui ne lâchent mot et qui observent tout, et lorsqu'elle prennent la parole c'est souvent d'une manière "forcée" ou "non-naturelle" qui crée un malaise au sein du groupe. Dans un groupe, le manipulateur n'échange pas, il veut imposer et contrôler.

17. Il mise sur l'ignorance des autres et fait croire en sa supériorité. Cette ignorance est maintenu par le blackout total du manipulateur sur ses échecs, ses erreurs, ses méfaits ou autres. Le manipulateur craint plus que tout "le poids du regard social". Il en est même l'esclave inconscient.

18. Il ment. Le manipulateur mentira sur ses échecs, ses expériences, sur ce qu'il refoule en général, sur la nature de ses relations sociales, etc. Il mentira à chaque fois pour enjoliver et garder intact son masque social. Il faut se dire qu'il ne ment pas juste pour les autres mais qu'il ment surtout pour se calmer lui-même et anéantir momentanément sa souffrance.

19. Il prêche le faux pour savoir le vrai.

20. Il est égocentrique. L'ego démesuré du manipulateur peut venir d'un complexe issu des blessures de son ego durant l'enfance (par exemple complexe d'infériorité d'organe cher au psychanalyste Alfred Adler). Arrivé à l'âge adulte le manipulateur stimulera un besoin de s'affirmer qui ne connaitra aucune limite.

21. Il peut être jaloux. Même si en apparence le manipulateur a l'air "sûr de lui", paradoxalement, au fond de son être il manque terriblement de confiance. Dans un couple, il sera une personne maladivement jalouse, qui aura un comportement de chasseur vis à vis de sa proie. Il coupera l'Autre petit à petit de tout son entourage social pour être sûr de le dominer. ça ne sera qu'ainsi qu'il fera taire ses craintes profondes. En amour, le manipulateur "posséde" il n'aime pas. On peut même dire que ce sentiment lui est à jamais inconnu tant qu'il ne s'aime pas lui-même.

22. Il ne supporte pas la critique et nie les évidences. Nous sommes tous en société des "observateurs observés", nous nous construisons grâce à notre regard sur nous-même, notre regard sur les autres et enfin le regard d'autrui tel qu'on le perçoit et ce qu'on en fait pour notre construction intérieure. Les manipulateurs avancent comme "des idiots nonchalants", en d'autres termes ils ne prennent rien des autres, ni les critiques constructives ni les taquineries anodines. Dans la bouche d'un manipulateur, la critique est un sujet qui revient souvent sur les autres, jamais sur lui-même.

23. Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres. Ce qui s'applique à l'Autre ne s'appliquera surtout pas à lui : il exigera de son compagnon à corps et à cri une certaine conception du couple qu'il n'appliquera jamais dans ses actes (fidélité, écoute, évolution, partage, solidarité, etc...).

24. Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui. Ce point rejoint le point de rupture de la frustration du manipulateur. La réaction de démêler l'écheveau durant une situation de crise n'est pas sa manière d'agir, le manipulateur se contiendra jusqu'au moment où il agira et point !

25. Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé. Le manipulateur colle parfaitement à l'adage populaire "faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais". Ce schéma lui colle d'autant mieux à la peau car c'est une personne qui souffre d'un problème de "sous-identité". Les principes (et notamment moraux) d'un manipulateur dépendent de l'interlocuteur d'en face, en dehors de ce mimétisme malsain, dont les clefs de voûte sont l'empathie et le besoin, le manipulateur ne s'est jamais réellement posé la question de qui il était. Le pire, c'est que les personnes ayant souffert de manipulation ont aussi vécu par projection ce problème d'identité. Les victimes mettront du temps pour retrouver leur libre arbitre et leur moi profond.

27. Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous.

28. Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté.

29. Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d'autrui. Le manipulateur est l'anti-thèse des "résiliants" de Boris Cyrulnik, ces personnalités qui transforment une souffrance issue de l'enfance en réussite sociale. Les manipulateurs sont eux-aussi soufffrance, mais ils la projettent surtout sur leur entourage et causent des dégâts parfois graves. J'userai d'une image pour souligner la différence entre un manipulateur et un résiliant, si vous prenez un bout de tissu ou d'étoffe comme image de la société, le manipulateur est un "accroc" qu'on aurait rapiécé, il ne fait pas partie de l'étoffe originelle. Le résiliant est aussi un accroc ou une anormalité, mais il se présente à la fin comme un renforcement de la trame du tissu, les fils sont raccomodés ensembles.

30. Il nous fait faire des choses que nous n'aurions probablement pas fait de notre propre gré.
31. Il fait constamment l'objet des conversations, même lorsqu'il n'est pas là. Ces discussions peuvent être menées lorsque les personnes de son entourage « ressentent » qu’il existe quelque chose qui ne va pas dans le personnage, le masque social s’effrite, et les personnes commencent à bâtir des relations en dehors du manipulateur. On pourra dire que le piège se referme sur lui. Le désarroi de l’entourage est guidé souvent par l’incohérence de son comportement, d’une personne à une autre, ou par rapport à ses dires. Toutes ces incohérences font que le manipulateur fera souvent absent l'objet de discussion faute d'avoir des explications claires de sa part.

Pourquoi insister sur l'identification d'un manipulateur ? parce que les dégâts psychiques causés sur une personne peuvent être monstrueux ! si le manipulateur s'avère pervers conscient, ça sera encore plus catastrophique : anxiété, dépression, stress, incohérence mentale, somatisation etc etc.

Voir les commentaires

Rédigé par La boutique de cannelle

Publié dans #Manipulation mentale, #Psychologie

Repost 0

Publié le 28 Avril 2014

Différencier les types de manipulateurs qui sont parmi nous! au travail, à la maison, dans des structures bienveillantes. Entre manipulation égocentrique (seuls ses propres intérêts comptent. Ils ne se soucient pas des conséquences pour les autres. Il aime le pouvoir le contrôle) et malveillante (destructeur et nuisible). Le manipulateur veut amener l'autre à faire ce qu'il ne veut pas. Il coince l'autre de telle manière qu'il ne lui reste que 2 solutions:  les spécialistes conseillent  de fuir! Rester à bonne distance quand c'est possible car la santé n'a pas de prix.

Différencier les types de manipulateurs qui sont parmi nous! au travail, à la maison, dans des structures bienveillantes. Entre manipulation égocentrique (seuls ses propres intérêts comptent. Ils ne se soucient pas des conséquences pour les autres. Il aime le pouvoir le contrôle) et malveillante (destructeur et nuisible). Le manipulateur veut amener l'autre à faire ce qu'il ne veut pas. Il coince l'autre de telle manière qu'il ne lui reste que 2 solutions: les spécialistes conseillent de fuir! Rester à bonne distance quand c'est possible car la santé n'a pas de prix.

Voir les commentaires

Rédigé par La boutique de cannelle

Publié dans #Manipulation mentale, #Psychologie

Repost 0