Dossier:Fées et sorcières: poèmes, potions - celtes et gaulois

Publié le 29 Avril 2014

Dossier:Fées et sorcières: poèmes, potions - celtes et gaulois
Dossier:Fées et sorcières: poèmes, potions - celtes et gauloisDossier:Fées et sorcières: poèmes, potions - celtes et gaulois
potions à lire dans le fichier Potions magiques.pdf
potions à lire dans le fichier Potions magiques.pdf
potions à lire dans le fichier Potions magiques.pdf
potions à lire dans le fichier Potions magiques.pdf

potions à lire dans le fichier Potions magiques.pdf

Albums sur le thème des sorcières. Fabriquer un grimoire de sorcière

Albums sur le thème des sorcières. Poésies sur le thème des sorcières

Albums sur le thème des sorcières. Chansons sur les sorcières

Albums sur le thème des sorcières. Albums sur le thème des sorcières

Ecrire des recettes de sorcières

Fabriquer un grimoire de sorcière

Autres documents sur le net:

Ecrire des recettes de sorcières un jeu de l'oie sur les ingredients des recettes de sorcière par Titicole

Ecrire des recettes de sorcières le projet sorcellerie (écrire des recettes et les presenter sous forme de grimoire) de lutin bazar

Ecrire des recettes de sorcières recettes en ligne:pour transformer les gens en nuage, devenir intelligent, potion d'amour...sur AC Martinique

Ecrire des recettes de sorcières recettes en ligne par l'école de Marlieux (01): potion pour rendre heureux, transformer les gens en dinosaure...

Ecrire des recettes de sorcières recettes en ligne: pour fabriquer un lingot d'or, faire parler une chauve-souris, faire voler un éléphant...par l'ecole de Mesnil-jumieges

Ecrire des recettes de sorcières formules magiques par l'école de Marlieux

http://www.jardinalysse.com/ecrire-des-recettes-de-sorcieres-a18585843

Ils étaient en quête des pouvoirs surnaturels que donne l'éveil. Dans leurs universités, les initiations par le feu du ciel étaient chose courante. A chaque pleine lune, de nombreuses cérémonies rassemblaient une foule énorme d'initiés et de badauds. Pour parvenir à l'extase et aux visions, tous les moyens étaient bons. Les drogues et potions magiques étaient monnaie courante : la plus célèbre est sans doute l'hydromel, que le Bretons nomment chouchen.

eden-saga

Les anciens Celtes usaient de drogues psychédéliques qui nous tueraient net tant leur puissance était grande. Ils recherchaient la violence et l'intensité des effets sur leur esprit, quitte à prendre tous les risques.

Les anciens Celtes usaient de drogues psychédéliques qui nous tueraient net tant leur puissance était grande. Ils recherchaient la violence et l'intensité des effets sur leur esprit, quitte à prendre tous les risques.

De nombreux cataclysmes cosmiques ont émaillé la longue saga de l'espèce humaine. D'ailleurs quels risques prenaient-ils, à part celui de mourir empoisonné ou de devenir complètement fou ?? Comme chacun sait, les Gaulois n'avaient peur que d'une seule chose : que le ciel leur tombe sur la tête. Cette crainte était loin d'être stupide; la chose étant déjà arrivée à plusieurs reprises - chute de météorites ou autres cataclysmes dont les druides avaient soigneusement conservé la mémoire. Ainsi donc les Gaulois ne craignaient pas la mort. Ni la souffrance.

Ce qui ne les tuait pas les rendait plus forts. Les Gaulois n'avaient peur de rien. Quel trésor vivant rapportaient-ils, à peine dégrisés, vers la lointaine péninsule armoricaine ? Disposés serrés sur lit de tourbe, leurs chars croulaient sous des couches

Les champignons de l'espèce Amanita Muscaria. L'amanite tue-mouche, vous savez bien, le champignon des Schtroumpfs, au joli chapeau rouge à points blancs. L'inverse de celui de Tintin sur son île mystérieuse. Il a l'air tout mignon, tout rigolo avec son joli chapeau, il est mortel. Les champignons de l'espèce Amanita Muscaria. L'amanite tue-mouche, vous savez bien, le champignon des Schtroumpfs, au joli chapeau rouge à points blancs. L'inverse de celui de Tintin sur son île mystérieuse. Il a l'air tout mignon, tout rigolo avec son joli chapeau, il est mortel. Les champignons de l'espèce Amanita Muscaria. L'amanite tue-mouche, vous savez bien, le champignon des Schtroumpfs, au joli chapeau rouge à points blancs. L'inverse de celui de Tintin sur son île mystérieuse. Il a l'air tout mignon, tout rigolo avec son joli chapeau, il est mortel.

Les champignons de l'espèce Amanita Muscaria. L'amanite tue-mouche, vous savez bien, le champignon des Schtroumpfs, au joli chapeau rouge à points blancs. L'inverse de celui de Tintin sur son île mystérieuse. Il a l'air tout mignon, tout rigolo avec son joli chapeau, il est mortel.

le chouchen était une boisson psychédélique et hallucinogène élaborée selon une recette fort originale. A la pleine lune, une jarre pleine d'alcool de pomme ou de blé était installée sous une ruche sauvage, toute bourdonnante d'abeilles. Coupant la racine de la ruche, le druide la faisait choir dans l'alcool et la jarre était aussitôt bouchée hermétiquement à la cire. Pendant une lune entière, la ruche marinait dans l'alcool fort. La ruche avec son miel, ses abeilles et leur venin.
le chouchen était une boisson psychédélique et hallucinogène élaborée selon une recette fort originale. A la pleine lune, une jarre pleine d'alcool de pomme ou de blé était installée sous une ruche sauvage, toute bourdonnante d'abeilles. Coupant la racine de la ruche, le druide la faisait choir dans l'alcool et la jarre était aussitôt bouchée hermétiquement à la cire. Pendant une lune entière, la ruche marinait dans l'alcool fort. La ruche avec son miel, ses abeilles et leur venin.

le chouchen était une boisson psychédélique et hallucinogène élaborée selon une recette fort originale. A la pleine lune, une jarre pleine d'alcool de pomme ou de blé était installée sous une ruche sauvage, toute bourdonnante d'abeilles. Coupant la racine de la ruche, le druide la faisait choir dans l'alcool et la jarre était aussitôt bouchée hermétiquement à la cire. Pendant une lune entière, la ruche marinait dans l'alcool fort. La ruche avec son miel, ses abeilles et leur venin.

On imagine qu'en sirotant cette marinade, nos ancêtres les Gaulois s'envoyaient en l'air au sens propre comme au figuré. L'usage de cette potion magique était très encadré, ritualisé, et l'ivresse était toujours consacrée à une quête intérieure. Un véhicule spirituel, pris en charge par des druides, des moines ou des chamanes, et visant à l'éveil. Ou tout au moins, à la quête de vision, comme cela se pratique encore avec l'ayahuasca. Je me suis laissé dire que dans les Goas, nos jeunes retrouvent avec délices cette pratique de transe sacrée. Certains musiciens ont en effet le don chamanique de maître de transe. Depuis le soufi Mevlana, les derviches tourneurs pratiquent cette transe musicale, avec ou sans danse. C'est l'aboutissement ultime des techniques spirituelles, bien supérieur à la méditation silencieuse et immobile.

Les Celtes tissaient les plus belles étoffes et ciselaient les plus beaux bijoux. Leur réputation de raffinement et de culture n'était plus à faire chez les peuples voisins. Tandis que les élégantes de toute l'Europe se ruinaient pour les fanfreluches made in Gaule, leurs maris s'y pressaient pour étudier dans les universités druidiques. Les druides y diffusaient un enseignement oral en plein air, au pied des mégalithes. Car tous les Celtes n'étaient pas des fashion victims. Leur but ultime était d'un autre ordre, non matériel.

Ils étaient en quête des pouvoirs surnaturels que donne l'éveil. Dans leurs universités, les initiations par le feu du ciel étaient chose courante. A chaque pleine lune, de nombreuses cérémonies rassemblaient une foule énorme d'initiés et de badauds. Pour parvenir à l'extase et aux visions, tous les moyens étaient bons. Les drogues et potions magiques étaient monnaie courante : la plus célèbre est sans doute l'hydromel, que le Bretons nomment chouchen.

Rédigé par La boutique de cannelle

Publié dans #Atelier d'écriture Fée

Repost 0
Commenter cet article